Sur les traces de la World Letter à Nakivale

10 April 2020

[PODCAST]

Entre partage poétique et mobilisation pour un meilleur accès à l’éducation

 Une lettre d’amour au monde, écrite par le monde entier. C’est la formidable aventure dans laquelle s’est lancée l’artiste franco-iranienne Cocovan depuis bientôt 3 ans. Son rouleau d’amour de plus de 400 mètres de long a déjà parcouru une trentaine de villes dans le monde, et les 21 000 lettres d’amours compilées peuvent se lire dans une centaine de langues et dialectes différents. La journaliste Magaly Losange l’a suivie pendant deux jours dans le sud-ouest de l’Ouganda, à Nakivale, un camp qui abrite plus de 100 000 réfugiés venus des pays voisins du pays. Elle a également rencontré ceux qui se mobilisent dans le camp et de l’extérieur pour offrir aux enfants francophones un meilleur accès à l’éducation, et plus d’espoir au travers d’activités artistiques et sportives.

Personnes interviewées :

  •   Cocovan, lien pour lire la lettre: The Letter — The World Letter
  •  Songa Bahati Manassé, Président du Club RFI Nakivale
  •  Marie-Rose Berocan, Umoja Ecole Française Internationale


Current track

Title

Artist

Background

Covid-19 les initiatives du continent et les infos de l'OMS

Lire plus