Vers une démocratisation des classes virtuelles pour plus de continuité pédagogique

Written by on 23 juillet 2020

La fermeture prolongée des écoles et universités appelle à toujours plus de créativité de la part des enseignants et professeurs. Et aujourd’hui, plus que jamais la maîtrise des nouvelles technologies est devenue indispensable pour offrir des cours à distance interactifs et motivants, et rendre les apprenants plus autonomes. C’est ce double enjeu qui a mobilisé plusieurs professeurs de français d’écoles secondaires et d’universités invités par Bonjour Kampala à une session de travail sur la continuité pédagogique à distance. Cette rencontre s’est effectuée au sein des locaux de l’Alliance Française de Kampala, dans le respect des gestes barrières. Parmi les participants, il fallait noter la présence du représentant du NCDC (le National Curriculum Developemnt Centrer) Andramunguni Henry qui a émis le vœu de voir Bonjour Kampala participer à la promotion de la sensibilisation du nouveau syllabus à travers des formations des professeurs dans tout le pays. Les échanges riches et studieux se sont déroulés dans une atmosphère conviviale puis que les participants ont pu partager un repas et ont assisté à une performance du chanteur David Asiimwe qui fait la promotion du français à travers sa musique.  

L’un des fondateurs de la radio, Thomas Mbusa Letakamba a pu rappeler les missions de la radio qui sont la promotion de la promotion des cultures francophones et la diffusion de la langue française en Ouganda. Il a également présenté un nouvel espace en ligne mis à la disposition des enseignants gratuitement, et contenant des exercices de français réalisés à partir des reportages et interviews de la radio. Il a conclu en présentant la série d’ateliers et formations aux nouvelles méthodes d’enseignement du français prévue afin de guider les professeurs dans l’animation de classes virtuelles et l’utilisation des nouveaux outils numériques.

L’ambassadeur de France, Jules-Armand Aniambossou a honoré les participants de sa présence et a félicité Bonjour Kampala pour cette belle initiative. Il a également souligné l’importance du travail en synergie afin d’avoir des résultats concrets et d’accompagner au mieux les apprenants des villes et des provinces. L’ambassadeur a enfin assuré de son soutien et de son implication dans les différentes initiatives qui devraient voir le jour après cette session de travail, en rappelant son engagement pour le développement de la francophonie en Ouganda et de l’éducation pour tous.

Le travail en synergie, ce fut donc le message central de cette rencontre, et les enseignants sont repartis avec une feuille de route d’actions à mettre en place au plus vite : formation des enseignants de français sur le nouveau syllabus, utilisation des nouvelles technologies pour offrir des classes de FLE à distance, mise en place d’un calendrier d’ateliers en province… 

Nous ne manquerons pas de partager avec vous plus d’informations sur ce sujet. 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

Background

Covid-19 les initiatives du continent et les infos de l'OMS

Lire plus